Plateforme d’investissement

RAISE Impact
RAISE REIM
RAISE Seed for Good
RAISE Invest
RAISE Infrastructure
RAISE Ventures

Activités philantropiques

RAISE Sherpas
RAISE Phiture
Investir pour l'Enfance

Activités d’innovation

Domaine la Plume
RaiseLab
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

M2i : favoriser la transition agricole par le biocontrôle

RAISE Impact

Au cœur du modèle de RAISE Impact se trouve la volonté d’œuvrer à la mue de notre économie. Au travers de leur fonds France 2i, les équipes ont fait le choix, en tant qu’investisseurs, de soutenir et de faire émerger les entreprises qui, par leur capacité d’innovation et de transformation, évitent des pollutions, réparent le vivant, réinventent l’insertion sociale et environnementale. Des entreprises actrices du changement qui allient utilité et sens, en adressant des besoins réels, structurants et de long terme. Pionniers dans l’accompagnement de la transition environnementale et sociale, RAISE Impact met ainsi ses moyens et son expertise au service de leurs engagements pour leur permettre d’amplifier leur impact.

A l’occasion de la journée internationale de la biodiversité du 22 mai dernier, RAISE Impact a souhaité mettre à l’honneur l’une des participations : M2i. Créé en 2012 par Philippe Guerret, M2i Life Sciences (M2i) est le premier producteur et distributeur européen de phéromones de biocontrôle, destinées à la protection biologique des cultures contre les parasites. Le mécanisme développé repose sur le biomimétisme et consiste à imiter la production de phéromones afin de créer une confusion sexuelle ciblée vers les insectes parasites et empêcher leur reproduction.

Renverser le rapport entre agriculture et biodiversité

Les modes de production agricole modernes, s’ils ont permis d’augmenter fortement les rendements alimentaires de nos cultures, et donc de nourrir un nombre toujours plus important de citoyens, ont également eu un impact particulièrement fort sur la biodiversité. L’utilisation massive de pesticides — entre autres — a eu un impact direct sur l’effondrement de celle-ci, sur la pollution des sols et des nappes phréatiques. Parmi les effets directs de ces pollutions sur notre patrimoine naturel, les experts s’accordent à dire qu’en 30 ans, une immense majorité des insectes ont déjà disparus du territoire européen, maillon pourtant essentiel de la biodiversité. Les abeilles, en permettant la pollinisation de très nombreuses cultures et arbres fruitiers, en sont un exemple typique, et figurent parmi les espèces violemment impactées par l’utilisation massive des pesticides dans nos cultures.

Ainsi, transformer les pratiques agricoles, tout en continuant d’assurer le rendement des cultures, est devenu un enjeu central de la filière, mais également des politiques et des sociétés civiles, afin d’assurer une sauvegarde de nos ressources alimentaires sur le long terme.

L’utilisation des phéromones de synthèse comme alternative naturelle aux pesticides représente une filière d’avenir pour mener à bien cette mission. Ces signatures olfactives, naturellement créées par les insectes pour leur permettre de communiquer entre eux, et développées dans le cadre du traitement des cultures, présentent en effet de nombreux avantages :

  • Les phéromones, uniques pour chaque insecte, permettent d’avoir une approche sélective et ciblée des nuisibles à traiter, et ainsi de lutter exclusivement contre l’espèce sélectionnée, sans aucun autre effet pour les autres, et notamment les polinisateurs,
  • Contrairement à d’autres moyens naturels (extraits naturels, micro organismes), cette technologie offre une alternative sans résidu ni intrant, qui n’impacte donc ni les sols, ni les nappes phréatiques, et limite ainsi les dommages collatéraux.

Zoom sur le mécanisme de protection par biocontrôle

Afin de protéger les cultures, M2i a développé une technologie qui reproduit par biomimétisme la phéromone spécifique à l’espèce, et l’utilise pour influence le comportement des insectes au travers de 3 piliers :

En permettant un traitement des cultures sans atteindre les espèces non invasives, M2i propose une solution permettant aux insectes essentiels à la chaine alimentaire de survivre. Grâce à leurs produits, M2i participe ainsi à 11 des 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU, et se place dans une démarche de durabilité, portée par une dynamique d’innovation technologique très marquée.

L’innovation au service de la durabilité

Utilisées depuis le milieu des années 80, et après de nombreuses années de recherche, les phéromones de synthèse offrent aujourd’hui une alternative aux pesticides classiques, tout en étant moins chères, plus efficaces et plus flexibles pour le traitement des espèces nuisibles sur les cultures.

Par ailleurs, au-delà de cette seule utilisation pour l’agriculture, ces techniques se sont aujourd’hui démocratisées et permettent le traitement de l’ensemble des espaces végétalisés : jardins et potagers des particuliers, espaces verts des collectivités, entretien des forêts, agriculture de spécialités ou grandes cultures…

Afin de proposer des molécules toujours plus efficaces, destinées à traiter toujours plus d’espèces, M2i s’est engagé dans une démarche de recherche technologique particulièrement poussée.

Cette démarche technologique est inscrite au cœur de l’ADN de l’entreprise et ce, dès sa création avec la reprise de deux actifs industriels (un laboratoire de recherches en chimie organique, une de production de mollécules complexes, une usine de conditionnement précédemment dédiée à de l’embouteillage viticole…). M2i s’est construit avec la volonté de convertir ces outils traditionnels de l’industrie française en véritable vitrine du savoir-faire industriel français au-delà de nos frontières, démontrant qu’un modèle résolument engagé et tourné vers la préservation de nos ressources naturelles était possible pour cette filière.

Avec 30 brevets développés depuis 2012, 26 récompenses et de nombreux partenariats scientifiques prestigieux, M2i est aujourd’hui capable de développer chaque année de nouvelles innovations technologiques, et de proposer des produits toujours plus efficaces, accessibles, et traitant un nombre croissant d’espèces invasives.

Pousser la démarche RSE au-delà de l’objet de l’entreprise

Grâce à son modèle résolument tourné vers les enjeux de biodiversité et de participation à la transition agro-écologique, et soutenu par une croissance rapide depuis sa création, M2i peut aujourd’hui se positionner comme un véritable exemple de Greentech. Afin de pousser cet engagement, l’entreprise s’est volontairement engagée sur la voie d’une mobilisation globale de ses équipes et de son business autour d’objectifs RSE.

M2i réalise aujourd’hui un bilan de ses performances sociales et environnementales, ainsi qu’un bilan carbone annuel. Mais au-delà de la simple mesure, M2i a également décidé d’intégrer ces indicateurs dans sa gouvernance et dans la mesure de ses performances. Pleinement intégrés dans la stratégie de l’entreprise, ces critères font désormais office de boussole afin de permettre à l’entreprise d’améliorer son empreinte sur son environnement et auprès de ses parties prenantes.

Afin de réaliser un bilan complet et poussé de son activité, M2i a mis en place le suivi de 134 KPI ESG, dont 30 suivis mensuellement et indépendamment sur chacun des 4 sites de l’entreprise.

Ce suivi précis s’accompagne d’un plan d’action ESG coconstruit avec RAISE Impact permettant d’engager M2i vers une trajectoire d’amélioration de sa performance environnementale et sociale.

Enfin, pour donner de véritables moyens à cet engagement, à la fois en étant mesuré mais également suivis d’actions concrètes d’amélioration, M2i a structuré une équipe de 3 personnes (sur 185 collaborateurs), entièrement dédiée à l’ESG.

Porter la responsabilité pour promouvoir la filière : faire savoir et faire connaître

Les innovations technologiques proposées par M2i, et plus largement par le marché, permettent aujourd’hui aux phéromones de biocontrôle d’offrir une alternative particulièrement efficace, et sans surcoût pour les agriculteurs. L’ensemble de leurs engagements, qui viennent servir un modèle économiquement rentable, pérenne et durable, leur permet aujourd’hui de bénéficier d’une position de leader sur le marché.

Néanmoins, force est de constater que le biocontrôle peut souffrir d’un déficit de notoriété sur le territoire français, constituant ainsi un frein au développement de la filière (auprès des consommateurs, et des parties prenantes). C’est pour améliorer la connaissance des Français envers cette industrie que M2i a toujours considéré avoir une responsabilité dans le développement de la connaissance autour de ces technologies.

C’est dans le cadre de cette démarche que l’entreprise multiplie les actions de diffusion de ce savoir :

  • Avec de nombreux partenariats avec la communauté scientifique Partenariats scientifiques prestigieux (INRAE, CNRS, CIRAD, ENS, Cornell University , Columbia University , Faculté de Gembloux…)
  • Par des actions de sensibilisation des agriculteurs, aussi bien en actions de proximité qu’au travers d’interventions auprès d’écoles spécialisées, de salons professionnels,…
  • Mais également auprès des particuliers et des pouvoirs publics.

La création de ces occasions de rencontres avec l’ensemble de ses parties prenantes est au cœur de l’engagement de M2i. Sa capacité à aller vers tous les acteurs de la filière permet aujourd’hui à l’entreprise de jouer un véritable rôle dans le changement des mentalités, et ainsi de montrer la voie à leur écosystème.

C’est également grâce à cela que l’entreprise réussit à créer du dialogue et des ponts entre l’ensemble des acteurs, permettant ainsi une meilleure compréhension des enjeux pour tous et donc d’espérer le développement rapide d’alternatives.

A titre d’exemple, M2i échange régulièrement à la fois avec le WWF et avec la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, pour évoquer ensemble des solutions que les filières pourraient déployer pour mieux respecter l’environnement et la biodiversité !

M2i en quelques chiffres :

  • 185 employés
  • 4 sites en France
  • Présents dans 67 pays
  • Leader de la protection biologique des cultures
  • 30 brevets déposés
  • +70 phéromones
  • +80 cultures traitées
  • 22 tonnes de pesticides évitées

Retour aux articles

L’ actu du Groupe RAISE

RaiseLab
RAISE Sherpas

Investissements des grandes entreprises dans les Greentechs : les voyants sont au vert !

RAISE Invest

Le groupe Epiktet initie sa diversification dans le secteur de l’aide à domicile avec l’acquisition d’Amelis, ex filiale de Sodexo Home Care auprès du fonds Halifax

RAISE Ventures

Antoine Dupont et Raphaël Varane entrent au capital de MORFO

Construisons ensemble une économie responsable et durable

Contactez-nous