RAISE SHERPAS lance Phiture, le premier fonds tech non-profit dédié au bien commun

Paris, le 13-09 2022 Mis à jour le 15-09 2022

Paris, 13 septembre 2022 : RAISE SHERPAS, le fonds de dotation du Groupe RAISE et premier accélérateur philanthropique dédié aux startups françaises en post-amorçage, annonce aujourd’hui le lancement de Phiture, le premier fonds d’investissement tech à but 100% non lucratif. Ce fonds d’un nouveau genre encore jamais imaginé en France se fixe un challenge : investir dans les plus belles innovations de demain et financer ainsi 50 pépites de la tech. Au cœur de son modèle, la totalité des gains générés (mise initiale comprise) sera redistribuée au profit de projets œuvrant pour le bien commun – dont Time for the Planet, Singa et Bayes Impact, adressant ainsi trois enjeux : la protection de l’environnement, l’entrepreneuriat pour les publics fragiles et la création d’emplois. Séduits par ce modèle pionnier, de nombreux entrepreneurs ont d’ores et déjà apporté leur soutien au fonds, parmi lesquels Clara Gaymard, Gonzague de Blignières, Jean-Charles Samuelian (Alan), Gauthier Machelon (Multiposting), Cédric Sellin (Yogiplay), Guillaume Paoli (Aramis Auto), Clément Buyse & Jonathan Benhamou (People Doc), Pierre Deschamps (Membre fondateur d’Unilog), ou encore Gérard Gallen (Membre de la direction générale d’Unilog). Pour son lancement, Phiture annonce d’ores et déjà 6 investissements dans de très belles startups françaises dont 2 opérations publiques : Moka.care et Strapi.

Innover et investir au service de la philanthropie

En accompagnant gratuitement les startups depuis 2015, les équipes de RAISE SHERPAS ont été les premiers témoins du contraste entre le poids grandissant de l’écosystème et l’absence de redistribution des profits engendrés.

RAISESHERPAS a donc imaginé une nouvelle forme de philanthropie, toujours au service des entrepreneurs, en lançant le fonds Phiture – contraction entre « Philanthropie » et « Futur » : le premier véhicule 100% philanthropique qui permette, dès le départ, de redistribuer une partie de la réussite des entrepreneurs vers des causes de bien commun.

C’est donc le mécanisme du capital investissement qui est mis au service de l’intérêt général, puisque l’intégralité des gains, mise initiale comprise, sont ensuite reversés à des associations. Le fonds est alimenté par des « investisseurs-donateurs », qui vont pouvoir démultiplier leurs dons en investissant dans les plus belles pépites de la tech et du digital.

Le fonds investit des tickets de 100k€ à 150k€ pour accompagner des startups de la phase de pré-amorçage à la série B et C.

L’engagement au cœur du modèle

Par ce mécanisme innovant, RAISE SHERPAS offre la possibilité aux investisseurs, majoritairement de belles réussites entrepreneuriales, de maximiser leurs dons aux services de causes qui leur sont chères. C’est donc un écosystème vertueux alimenté par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs. Parmi les premiers investisseurs et soutiens séduits par cette mécanique inédite se trouvent plusieurs entrepreneurs iconiques de l’écosystème français, notamment Jean-Charles Samuelian (Alan), Gauthier Machelon (Multiposting, Reveal, Mytraffic, Javelo), Cédric Sellin (Aruba, Yogiplay), Guillaume Paoli (Aramis Auto), Clément Buyse & Jonathan Benhamou (People Doc),  Pierre Deschamps (Unilog), ou encore Gérard Gallen (Unilog).

“Le projet Phiture est une très belle idée dont l’écosystème a grandement besoin et je suis très heureux de pouvoir soutenir ce premier fonds 100% philanthropique » commente ainsi Jean-Charles Samuelian, co-fondateur et CEO d’Alan.

Pour ses premiers investissements, Phiture a d’ores et déjà pu investir dans 6 belles pépites françaises dont :

  • Moka.care, qui permet aux employés de suivre des séances avec des praticiens et aide les entreprises à mettre en place des plans d’action pour favoriser le bien-être au travail. Phiture a investi dans sa Série A de 15 M€ aux côtés de Left Lane Capital, Singular, Antoine Griezmann, Origins (le fonds d’investissement de Blaise Matuidi).
  • Strapi, qui déploie une solution de gestion de contenus open source. Phiture a investi dans sa Série B de 31 M$ aux côtés de de CRV, Flex Capital et Index Ventures.

Les quatre autres levées sont encore confidentielles et seront annoncées dans les semaines à venir.

Le fonds permet ainsi aux startups de reverser au bien commun dès leurs débuts en invitant Phiture a leur capital. Le mécanisme leur offre une opportunité inédite de devenir philanthrope aussi tôt dans leur histoire entrepreneuriale.

« Faire une place à Phiture dans notre récente Série A de 15m€ était une évidence. Aux côtés de Left Lane Capital, Singular mais aussi Antoine Griezmann et Blaise Matuidi, c’est une belle manière de démultiplier notre impact sur la santé mentale des salariés. Merci à RAISE SHERPAS, qui est à l’initiative de ce projet inédit, de nous accompagner depuis le début. » Pierre-Etienne Bidon, Co-fondateur de moka.care

L’engagement de ce nouveau fonds se réalisera au travers de deux mécanismes distincts. Cette structure est co-détenue par deux fonds de dotation RAISE SHERPAS et RAISE DON :

– RAISE SHERPAS aura pour vocation de créer un Fonds de prêts à taux zéro pour des startups à Impact avec le return abandonné

– RAISE DON sera l’entité qui octroiera des dons à des associations et fondations, en ciblant 3 thématiques : la protection de l’environnement, l’entrepreneuriat pour les publics fragiles et la création d’emplois. Time for the Planet, Singa et Bayes Impact feront ainsi partie des premières associations soutenues.

« Chez RAISE SHERPAS, nous travaillons au quotidien avec cette idée que la finance peut servir à soutenir une cause : notre accélérateur philanthropique en est l’exemple parfait. L’idée pour nous était d’imaginer une manière pour les entrepreneurs et entrepreneuses de pouvoir soutenir une cause en même temps qu’ils réfléchissent à leurs premières levées de fonds. S’ils réussissent, leur succès viendra indirectement alimenter le bien commun à travers le mécanisme que représente Phiture. Beaucoup de cash est injecté dans la classe d’actifs que représentent les startups : il s’agit ici de redistribuer une partie de cet argent à la sortie » témoignent Anne-Sophie Gervais et Noé Gersanois, co-directeurs de RAISE SHERPAS.

Convaincu que les enjeux extra-financiers représentent un formidable levier de performance économique, le Groupe RAISE démontre, une fois de plus, sa capacité à réconcilier le monde de la finance et celui de l’intérêt général en franchissant une nouvelle étape en tant que pionnier de la finance engagée. Phiture s’inscrit parfaitement avec le positionnement historique du Groupe RAISE, Entreprise à Mission, et de sa raison d’être tournée vers la création d’un « écosystème innovant et généreux pour soutenir des entrepreneurs visionnaires et construire avec eux une économie responsable et durable. »

contactez nous

39, boulevard de la Tour Maubourg 75007 Paris