Mouvement pour une Economie Bienveillante : Face aux dérives d’un capitalisme accumulateur, des entrepreneurs et citoyens se mobilisent

Paris, le 10-10 2018 Télécharger

Le Mouvement pour une Économie Bienveillante, lancé en avril dernier, a déjà récolté plus de 2500 soutiens de citoyens et d’entrepreneurs engagés.

Dès aujourd’hui, le site internet du MEB se transforme pour donner aux citoyens les clés du Mouvement. Désormais, le site « manifeste » devient un media collaboratif permettant à chacun de témoigner ou de découvrir les interviews, portraits, vidéos autour des actions et engagements de l’économie bienveillante. 

L’enjeu de ce collectif ? Démontrer que l’alliance de la performance et de la générosité constitue un nouveau moteur économique. Désormais incarné, le Mouvement pour une Economie Bienveillante illustre que les entreprises « bienveillantes » sont plus compétitives et plus pérennes que les entreprises classiques. Alors que s’est amorcé un changement culturel évident dans la société française, le Mouvement pour une Economie Bienveillante entend mettre en lumière ces nouveaux modèles d’entreprise et l’attente grandissante des citoyens.

Aux côtés des premiers signataires et comme Alexandre Mars, Antoine Lemarchand, Laurence Grandcolas, Jacques Attali ou encore Jean Pascal Tricoire, venez vous aussi participer au débat sur la page du site Mobilisez-vous et partagez cette nouvelle vision d’une économie rénovée, engagée, inclusive ; en un mot : bienveillante.

Pourquoi révéler aujourd’hui les premiers visages de ce mouvement ? 

« Nous voulons incarner le Mouvement pour une Economie Bienveillante en montrant que beaucoup d’acteurs, quelle que soit la taille de leur entreprise ou leur secteur, oeuvrent déjà en associant leurs salariés à la cause portée. Nous montrons que ces modèles généreux sont accessibles pour donner envie à d’autres de franchir le pas afin de créer davantage de valeur pour tous. Notre ambition est de faire de la bienveillance un principe de rationalité économique. Plus on est généreux, plus on réussit, collectivement » déclarent Clara Gaymard et Gonzague de Blignières.

Le Mouvement pour une Économie Bienveillante (MEB), en quelques mots :

Le MEB, c’est avant tout la conviction qu’une entreprise bienveillante est plus performante et peut réussir plus vite et plus durablement qu’une entreprise classique. Plus qu’un mouvement, l’Economie bienveillante traduit une véritable mutation du monde économique qui s’engage en faveur de l’intérêt général afin de créer davantage de valeur pour tous. Il s’agit de créer aujourd’hui les entreprises engagées et concernées que nous voulons pour les générations futures.
Ce mouvement est destiné à encourager les entreprises de toutes tailles et de tout secteur à adopter un modèle économique généreux, et à rassembler tous les acteurs qui déjà, au quotidien, le construisent.
Être une entreprise « MEB », c’est appliquer 3 principes :
DONNER, d’abord, en consacrant de façon automatique et permanente une partie des ressources économiques de son entreprise à une action philanthropique,
AGIR, ensuite, dans son propre secteur ou écosystème, afin de privilégier la logique d’impact, de nourrir le sens et la raison d’être de l’entreprise,
ENSEMBLE, enfin, en associant les salariés aux projets soutenus dont ils sont à la fois experts et acteurs. Les talents s’accomplissent dans une solidarité concrète.

Rejoignez le mouvement : www.mouvementeconomiebienveillante.com

contactez nous

39, boulevard de la Tour Maubourg 75007 Paris