Lancement du Mouvement pour Une Economie Bienveillante

Paris, le 27-03 2018 Télécharger

Ces dernières décennies, deux mondes n’ont cessé de grandir séparément : le monde de la performance économique influencé par des contraintes court-termistes et soumis à la pression de la logique financière sur la réalité entrepreneuriale d’une part, et d’autre part, le monde associatif et philanthropique qui vit de sa perpétuelle quête auprès du premier.

Alors, comment réconcilier le profit et la générosité ? La finance et l’entreprise ? La performance et le lien social ?

« Pour répondre à ces enjeux, nous lançons aujourd’hui le Mouvement pour une Économie Bienveillante. » annoncent Clara Gaymard et Gonzague de Blignières

Le MEB, c’est avant tout la conviction qu’une entreprise bienveillante est plus performante et peut réussir plus vite et plus durablement qu’une entreprise classique. Plus qu’un mouvement, l’Economie bienveillante est une véritable mutation du monde économique qui sera demain la norme. Il s’agit de créer aujourd’hui les entreprises engagées et concernées que nous voulons pour les générations futures.

Ce mouvement est destiné à encourager les entreprises de toutes tailles à s’organiser autour d’un modèle économique généreux et performant, et à rassembler tous les acteurs qui déjà, au quotidien, le construisent.

Être une entreprise « MEB », c’est appliquer 3 principes :

  • DONNER, d’abord, en consacrant de façon automatique et permanente une partie des ressources économiques de son entreprise à une action philanthropique,
  • AGIR, ensuite, dans son propre secteur ou écosystème, afin de privilégier la logique d’impact, de nourrir le sens et la raison d’être de l’entreprise,
  • ENSEMBLE, enfin, en associant les salariés aux projets soutenus dont ils sont à la fois experts et acteurs. Les talents s’accomplissent dans une solidarité concrète.

« Il y a quatre ans, nous avons fondé RAISE, un modèle pionnier d’entreprise qui réconcilie en son sein sa double vocation d’acteur économique et social. Ce nouveau modèle prouve chaque jour sa pertinence et son succès. Nous sommes loin d’être les seuls à avoir créé un modèle alternatif d’entreprise prenant en compte son impact et contribuant au bien commun en partageant sa valeur. 

 Faisons, alors, ensemble de la bienveillance un principe de rationalité économique. Bâtissons de nouveaux modèles économiques pour nos entreprises au service de la société et du bien commun. Soyons les artisans du monde que nous voulons pour nos enfants et démontrons, ensemble, que plus on est généreux, plus on réussit, collectivement » déclarent Clara Gaymard et Gonzague de Blignières.

Clara Gaymard & Gonzague de Blignières

 Rejoignez le mouvement : www.mouvementeconomiebienveillante.com

contactez nous

138 bis, rue de Grenelle 75007 Paris